Fidèles à nos habitudes, lors du conseil municipal du 24 septembre dernier, nous avons formulé un certain nombre de demandes et de propositions. Les suivantes pour ne citer qu’elles, ont toutes été refusées par le Maire et sa majorité.

Evolution du personnel en vue de la nouvelle commune

Dans le cadre de la préparation opérationnelle de la nouvelle commune, nous avons demandé un état des effectifs par service, au 1er janvier 2016, 2017 et 2018. Une demande formulée le 11 juillet dernier, renouvelée les 19 août et 10 septembre, sans aucune réponse. Monsieur Le Maire, responsable de la gestion du personnel, nous a alors précisé que « nous étions associés à la préparation de la nouvelle commune et que dans ce cadre, il n’avait pas plus d’éléments que la minorité ». Si tel est le cas, on peut s’interroger sur la gestion du personnel par l’autorité administrative. En effet, on imagine mal un chef d’entreprise ne pas connaître l’évolution des effectifs de son entreprise par service !

Modification du PLU

Nous avons demandé à ce que la ville s’engage à inviter les habitants concernés par la modification du PLU, à pouvoir s’exprimer tout au long de l’élaboration des futurs programmes immobiliers et pas seulement la veille du dépôt des permis de construire où tout est déjà calé. Par ailleurs, sans nier l’intérêt du renouvellement urbain mais face à la crainte exprimée par les habitants du quartier de Sainte-Anne (pétition de plus de 150 signatures), nous avons invité le conseil municipal à se requestionner sur les orientations d’aménagement du quartier et à se réinterroger sur leur intégration dans le tissu pavillonnaire. Les réponses apportées par la majorité n’ont pas été à la hauteur des problèmes et des enjeux en termes de qualité de vie du quartier.

Nouvelle piste d’athlétisme

Dans le cadre de la rénovation de la piste d’athlétisme, nous avons regretté de ne pas être associés au travail du comité de pilotage, sachant que par ailleurs, un élu de Saint- Géréon y est invité. Comme pour le comité de pilotage sur le commerce local, Monsieur Le Maire et son adjointe en charge du commerce, de la vie associative, et des sports doivent probablement considérer les élus de la minorité non compétents pour y prendre part ?

Vœu pour l’interdiction du Glyphosate

Monsieur le Maire a proposé d’adopter un vœu contre l’utilisation du glyphosate. Une bonne intention mais insuffisante si l’on veut lutter contre « l’influence des lobbies de la chimie dans les cercles du pouvoir »

C’est pourquoi et dans un souci de préserver la santé des utilisateurs et des consommateurs, nous avons demandé d’élargir cette interdiction à tout herbicide chimique de substitution au Glyphosate. Une proposition refusée par le Maire.

Une démocratie vivante implique un équilibre entre une minorité en mesure de contribuer de manière active à l’action municipale et une majorité dite constructive, qui gouverne sans accaparer tout le pouvoir.

Rémy ORHON, Emmanuelle DE PETIGNY, Florent CAILLET, Myriam RIALET, Laure CADOREL et Mireille LOIRAT Tél. 06 79 14 60 17 Mail : ancenis.elus.minorite@gmail.com site : www.ancenis-minorite.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *