Le mot de la minorité est la possibilité de vous informer des positions que nous prenons lors des conseils municipaux (CM), d’expliquer l’actualité de la Ville ou de la COMPA.

A la séance du CM du 28 avril, des sujets importants ont été abordés, dont le vote du budget et l’adoption définitif du Plan Local d’Urbanisme (PLU). Sujets importants car ayant un impact direct sur notre quotidien.

Le budget :

Alors qu’en 2013, la ville n’a pas augmenté ses taux pour des raisons électoralistes, l’année 2014 verra une augmentation importante : les 4 % sur la taxe foncière bâti en plus des bases imposées par l’Etat en sont un parfait exemple. D’une manière générale, les taxes foncières et d’habitations vont augmenter de 6% en 2014.

214 913 € supplémentaires par rapport à 2013 vont être ainsi prélevés.

Nous avons voté contre cette augmentation des taux.

En effet, il est demandé un effort important aux Anceniens alors que, dans le même temps, les élus majoritaires (maire et adjoints) s’octroient une indemnité de 20 % en raison du fait que la ville d’Ancenis est chef lieu d’arrondissement ! Ce qui n’a aucune incidence réelle sur leur charge de travail ! Il était pourtant possible de réaliser une économie de 17 000 € et réduire de 8% l’augmentation des impôts des Anceniens ! Au delà du montant, le symbole aurait été important.

Pour ce mandat, une nouvelle stratégie financière nous paraît nécessaire : réduire les nouveaux investissements sans renoncer aux travaux d’entretien indispensables pour maîtriser les dépenses de fonctionnement.

Le PLU :

Le PLU a été définitivement adopté, fixant ainsi, pour les prochaines années, des règles d’urbanisme pour un développement harmonieux de la commune. Nous avons voté pour. Lors du CM, nous avons indiqué que nous refuserons toute modification du PLU qui s’inscrira dans une logique d’intérêt privé sans une réflexion d’urbanisme globale. Élus, nous avons la responsabilité de ne pas céder au clientélisme.

Le PLU va entraîner la création de nouveaux logements à proximité de logements existants. Cette urbanisation, plus compacte et nouvelle pour la ville, ne pourra se construire sans une vraie concertation avec les habitants. Sur ce point, il y a du travail à faire et nous serons vigilants.

COMPA :

Rémy Orhon s’est présenté à la présidence de la COMPA. Il nous semblait en effet important de sortir du « consensus mou » actuel qui nuit à la qualité des échanges et au nécessaire débat qu’impose la démocratie. Une approche politique différente et plus transparente est nécessaire : plus équilibrée entre les directives imposées par nos institutions et la prise en compte des besoins des citoyens.

Alors que Rémy Orhon et Nathalie Poirier, elle aussi candidate à la présidence, ont développé et motivé leur candidature, Jean-Michel Tobie a justifié la sienne uniquement par le fait de son expérience, sans réel programme. Et c’est sur la base de ce non-programme qu’il a été élu. De quoi réconcilier les citoyens avec la politique… !

Les conseils municipaux et communautaires sont publics et accessibles à tous. N’hésitez pas à venir y assister pour mieux comprendre le fonctionnement de ces instances. Les prochaines dates sont disponibles sur notre site : www.ancenis2014unnouvelelan.fr

Nous sommes à votre disposition tous les samedis, de 10 h à 12 h, pour échanger sur votre quotidien et le travail que nous pouvons faire ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *