Nous sommes très surpris d’apprendre par voix de presse que les conseils municipaux seront invités à se prononcer à nouveau avant l’été concernant la mise en place de la commune nouvelle.

Depuis le vote, contre, du conseil municipal de Saint-Géréon, le 27 mars dernier, il n’y a jamais eu de rencontre avec l’ensemble des élus des deux communes pour tirer les enseignements de cet échec et étudier les suites à donner. Une nouvelle fois, nous désapprouvons l’absence de dialogue et le mode de fonctionnement irrespectueux des règles démocratiques au sein des deux assemblées. Vouloir passer en force, c’est persister dans l’erreur.

Il n’y a aucune raison de se précipiter en voulant absolument réaliser cette fusion au 1er janvier 2018. Si l’on retire la parenthèse avec Mésanger, le travail commun des conseils de Saint-Géréon et d’Ancenis n’a duré que 6 à 8 mois (et non 2 ans) soit trop peu de temps pour étudier sérieusement toutes les harmonisations à mettre en œuvre.

Par ailleurs, contrairement à ce que les deux maires ont annoncé dans la presse, une consultation citoyenne avant la décision des conseils municipaux est bien possible à l’initiative des 2 mairies, même si la Préfecture n’a pas la capacité d’organiser un référendum. Tout est question de volonté politique et de respect des concitoyens, d’autres territoires l’ont fait avant nous.

Pour l’avenir de notre territoire où les habitants vivent au quotidien à l’échelle de l’agglomération, nous considérons qu’il est important de profiter de l’échec du 27 mars dernier pour faire évoluer le rapport des élus à leur pouvoir, vers un pouvoir partagé. Les citoyens ne doivent pas être considérés comme de simples électeurs, mais bien comme des acteurs importants, devant être associés à la décision pour une vision partagée du territoire. D’autant plus que lors des élections municipales en 2014, la création d’une nouvelle commune n’a jamais été évoquée.

Les élus de la minorité

d’Ancenis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *