Des bases d’imposition sous-estimées qui coûtent cher aux contribuables Anceniens !

Le montant des impôts locaux est obtenu en multipliant le montant des bases par les taux d’imposition. Malheureusement pour les contribuables anceniens, les bases ont été sous-estimées. Conséquence, le budget pouvait être équilibré en limitant de manière significative la hausse des taux d’imposition : 1% au lieu de 3% pour la taxe d’habitation et la taxe foncière non bâti, 2% contre 5% pour la taxe foncière, réduisant notablement les efforts demandés aux contribuables. En Loire-Atlantique, l’augmentation des taux de la commune d’Ancenis est l’une des plus fortes des communes de même strate (5000 à 10 0000 habitants). Souhaitons qu’en 2017, les efforts consentis par les Anceniens seront récompensés.

La prévention de la radicalisation, à Ancenis ?

La ville d’Ancenis a répondu à l’appel à projets de l’Etat destiné à la prévention de la délinquance. Bien entendu, la prévention est indispensable tant pour les conduites addictives que pour les radicalisations, quelles que soient leurs formes d’expression.

Toutefois, lors du conseil municipal du 25 avril dernier, nous nous sommes interrogés sur la nécessité de désigner un élu porteur de projet, sans que cela ne s’accompagne d’une description plus précise des projets en question : n’y a-t-il pas là une forme de sur-communication sur ce thème, qui entretient un sentiment d’insécurité ?

Par ailleurs, le fonds interministériel de prévention de la délinquance cible de manière prioritaire les quartiers situés en zone de sécurité prioritaire, des réalités dont notre ville est bien éloignée.

Sans sous-estimer les problématiques de délinquance auxquelles Ancenis doit faire face, la ville n’a-t-elle pas d’autres ressources que ces fonds nationaux pour les prévenir ? La COMPA ne pourrait-elle pas être partenaire ? La Ville pourrait aussi lancer un appel à projets destiné aux associations. En effet, la prévention se fait au quotidien, et pas seulement auprès des jeunes ; les associations sont un relais précieux pour prévenir les comportements à risque.

Animations du Logis Renaissance : les associations prennent l’initiative

Au soir des Journées du Patrimoine très prometteuses, les portes du Logis se sont malheureusement refermées sans réel projet municipal. C’était sans compter sur le dynamisme et l’envie des citoyens de voir cet endroit animé de manifestations culturelles et festives. Les Journées Européennes des métiers d’art portées par l’association Terre de Créations furent une réussite début avril. Souhaitons le même succès aux événements suivants :

– le salon du livre gourmand, proposé par « Des épices à ma guise » et la librairie Plume et Fabulettes le 2 et 3 juillet 2016,

– la découverte du Pays Basque, organisée par le Syndicat d’Initiative, le 9 et 10 juillet prochain.

Les associations ne doivent pas être considérées comme de simples sous-traitants utilisés pour masquer les faiblesses des politiques publiques. Le rôle des élus est de faciliter et d’accompagner les projets citoyens, sans récupération, ni appropriation.

Rémy ORHON, Emmanuelle DE PETIGNY, Florent CAILLET, Myriam RIALET, Jean-Michel LEPINAY et Mireille LOIRAT Tél. 06 79 14 60 17 ancenis2014elan@gmail.com