Le Maire d’Ancenis-Saint-Géréon et Président de la COMPA s’indigne contre la fermeture annoncée de la Trésorerie, appelle à une forte mobilisation et somme le gouvernement de mettre ses actes en accord avec sa parole. Le Centre des Finances SIP aussi serait réorganisé au détriment des particuliers.

Alors que les conclusions du Grand Débat National soulignent le besoin de proximité des services publics, le gouvernement ne change ni de méthode, ni de cap : non-respect des élus ruraux et destruction programmée des services publics.

Dans cette défense de la trésorerie et le maintien du centre des Finances d’Ancenis-Saint-Géréon, M le maire doit pouvoir solliciter le député et sa suppléante LREM et mobiliser les 71 maires qui, avec lui, ont appelé à soutenir l’action du gouvernement. Qu’il est difficile d’exercer le « en même temps »…

Nous ne pouvons qu’être contre cette fermeture et réorganisation qui contribuent à éloigner davantage les citoyen.nes de services publics accessibles. Nous demandons au gouvernement de changer d’orientation, de maintenir et de renforcer les services publics sur tout le territoire.

Les élus de la minorité Ancenis-Saint-Géréon