Le sentiment que l’engagement citoyen peut faire bouger la ville de façon positive est grandissant. Cette dynamique citoyenne institutionnalisée ou libre apporte une respiration démocratique nécessaire à la vie de la cité. A tel point, qu’elle est devenue une des conditions essentielles de la vie collective. L’appropriation citoyenne des espaces publics est un exemple, parmi d’autres, d’un premier pas en direction d’un droit à la ville qu’il convient d’accompagner et de soutenir.

La démocratie ne peut perdurer sans la participation des citoyens

Conscients de cette réalité, nous avons toujours accordé une place importante à la valorisation du savoir-faire des habitants de la commune d’Ancenis-Saint-Géréon.

Dans notre projet 2014-2020, nous avions inscrit des propositions d’actions qui sont aujourd’hui mises en œuvre dans de nombreuses collectivités, soucieuses d’un dialogue citoyen concret et construit :

  • réserver une part du budget à la réalisation de projets citoyens. Le budget participatif permet aux citoyens non élus de proposer, voter et donc décider des projets pour leur ville,

  • donner la possibilité aux habitants d’interroger le conseil municipal sur des sujets qu’ils souhaitent voir abordés, discutés et votés…

Par ailleurs, durant ce mandat, nous avons fait des propositions pour donner la possibilité aux habitants de participer aux décisions, notamment :

  • un temps de concertation et une consultation locale des habitants sur la création de la nouvelle commune Ancenis-Saint-Géréon,

  • l’organisation d’une conférence de consensus concernant le compteur Linky, en faisant auditionner des experts par des habitants membres des Conseils Consultatifs de Quartiers, pour un avis citoyen à destination des élus afin qu’ils puissent délibérer en tenant compte de l’expertise citoyenne…

Dommage que ces deux propositions n’ont pas été retenues par les élus de la majorité

Quand les initiatives des agents territoriaux améliorent le service rendu aux usagers

Dans un contexte de complexité croissante de la gestion des services publics, et loin de l’image caricaturale qu’on leur prête trop souvent à tort, les agents territoriaux font souvent preuve d’initiatives au bénéfice des habitants. Deux exemples parmi d’autres méritent d’être soulignés.

Le Team and Run, né d’une proposition des agents de la Direction du développement économique de la COMPA, est devenu en partenariat avec l’Association pour le Développement Industriel de la Région d’Ancenis et l’Athlétic Club du Pays d’Ancenis, un événement fédérateur vitrine du dynamisme économique du territoire.

Soucieux de respecter l’environnement, le bien-être des habitants et leur propre santé, les agents municipaux n’ont pas attendu les élus pour adopter des pratiques d’entretien plus vertueuses. Le zéro phyto est avant tout une démarche volontaire de leur part, avant que les politiques s’en emparent dans la loi « Labbé », interdisant l’utilisation des produits phytosanitaires dans les espaces verts publics.

On ne peut plus se satisfaire des faux-semblants de démocratie

L’élu local doit savoir reconnaître, soutenir et accompagner les initiatives citoyennes, y compris celles qui bousculent ses certitudes ou changent ses habitudes. Au delà des mots et des promesses, il convient plus que jamais d’adopter des principes de coopération et de solidarité que nous avons toujours défendus avec force et conviction.

Nous vous souhaitons une très belle pause estivale !

Rémy ORHON, Emmanuelle DE PETIGNY, Florent CAILLET, Myriam RIALET, Laure CADOREL et Mireille LOIRAT Tél. 06 79 14 60 17 Mail : ancenissaintgereon.minorite@gmail.com site : www.ancenis-minorite.fr