Nous n’avons pas attendu le mouvement « En Marche » pour vouloir travailler de manière collective et faire de la politique autrement. Depuis le début du mandat, nous nous attachons à ne pas être dans une opposition stérile. A l’écoute des habitants, nous mettons un point d’honneur à travailler les dossiers, confronter en toute intelligence la diversité des points de vue, nourrir le débat et être force de propositions.

Faire vivre la démocratie locale

C’est dans cet esprit qu’en partenariat avec l’association Mieux Vivre Ancenis, nous avons organisé, en novembre 2015, une conférence sur le climat rassemblant 200 personnes et, dans le cadre du Plan Climat de la COMPA, pris l’initiative d’animer des ateliers citoyens avec plus de 100 personnes venues d’horizons divers. De même, le 3 mars 2017, nous avons jugé nécessaire de proposer une réunion d’information sur le compteur Linky, épinglé depuis par la Cour des comptes.

Fort de ce savoir-faire, il nous a paru important de demander l’organisation d’un temps de concertation et d’une consultation locale, avant de décider de la création d’une nouvelle commune avec Saint-Géréon. Une demande refusée par la majorité, avant que l’échec du vote sur la fusion à Saint-Géréon ne la fasse changer d’avis.

Depuis, les différents ateliers organisés par ICPA ont démontré que nous avons raison sur la nécessité de concerter les citoyen.ne.s.

Une mutuelle pour les habitants : une proposition que nous avons portée

Lors de l’élection municipale 2014, nous étions les seuls à proposer dans notre programme une mutuelle communale au bénéfice des personnes qui n’y ont pas accès. Le 21 décembre 2017, la COMPA a approuvé une mutuelle accessible à ceux qui n’en ont pas, notamment les ménages les plus modestes. Nous nous en félicitons.

Le taux d’effort : une revendication depuis plusieurs mandats

Actuellement, les tarifs des services municipaux sont basés sur des tranches de quotients familiaux. Afin que les tarifs soient proportionnels aux revenus des foyers, nous avons demandé à plusieurs reprises que soit appliqué le principe du « taux d’effort », conformément à notre engagement lors de l’élection municipale. Depuis janvier, un groupe de travail au sein du SIVU, auquel nous participons activement, étudie sa mise en place courant 2018 pour l’ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement). Nous militons pour une extension rapide du dispositif à tous les services enfance-jeunesse (restauration scolaire, accueil périscolaire…).

Adoption de la charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale : une proposition sans réponse

Alors que le Président de la République a proclamé l’égalité homme-femme grande cause du quinquennat, nous avons demandé lors du conseil communautaire du 15 décembre dernier, que la COMPA s’engage publiquement pour l’égalité des sexes, à commencer par signer la Charte européenne pour l’égalité des femmes et deshommes dans la vie locale. A ce jour, notre demande est malheureusement restée lettre morte.

Avant tout, élus municipaux pour tous

Voici quelques actions parmi beaucoup d’autres qu’il est difficile de vous présenter dans l’espace d’expression restreint qui nous est réservé dans le bulletin municipal. Si vous souhaitez échanger avec nous ou contribuer à enrichir notre démarche et nos actions, sachez que nous sommes à votre disposition, tous les samedis, en mairie, de 10 h à 12 h, ou en semaine, à l’heure et l’endroit qui vous conviennent.

Rémy ORHON, Emmanuelle DE PETIGNY, Florent CAILLET, Myriam RIALET, Laure CADOREL et Mireille LOIRAT
Tél. 06 79 14 60 17 Mail : ancenis.elus.minorite at gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *