Orientations budgétaires et lutte contre le dérèglement climatique

Comme les années précédentes, je note que la COMPA ne respecte toujours pas la loi Grenelle 2 de juillet 2010, en ne présentant pas le rapport du développement durable préalablement à la présentation du Document d’Orientation Budgétaire (DOB).

Pourtant, une prospective des engagements financiers pour le développement durable permettrait de mieux appréhender les efforts budgétaires de la COMPA en matière notamment de lutte contre le dérèglement climatique.

Malgré une prise de conscience citoyenne, la protection de notre planète continue de souffrir d’un manque de volonté politique à la hauteur du défi climatique.

Le Document d’Orientation Budgétaire, ne prend pas la mesure du plus grave problème qui menace l’humanité. Il n’apparaît pas dans la description du contexte international et national alors que le financement est un enjeu essentiel dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Certes, il y a bien le développement du parc photovoltaïque sur le site de la Coutume et l’ encouragement aux projets collectifs de production d’énergies renouvelables. Mais face à l’urgence, il ne suffit plus de soutenir les énergies renouvelables comme l’a indiqué récemment la présidente du Haut conseil pour le climat. Les petits pas, ça ne suffit pas !

Vu sa situation financière, la COMPA se doit de participer plus activement à la lutte contre le dérèglement climatique. Sur ce point, il serait opportun de réfléchir à intégrer la transition écologique dans le futur pacte financier et fiscal.

Fonds LEADER

Le Pays d’Ancenis a été retenu pour bénéficier des Fonds européens LEADER, destinés au financement de projets innovants publics ou privés, pour une enveloppe de 1,116 M€ pour la période 2014-2020.

Contrairement à d’autres territoires, la gestion des fonds LEADER est entrée en phase opérationnelle qu’en juillet 2017. Ce retard semble difficile à rattraper, puisque aujourd’hui, seule une dizaine de projets a obtenu un financement alors qu’il ne reste plus que deux ans pour utiliser l’enveloppe.

A l’heure de la remise en cause de l’Europe et les tensions politiques et économiques qui l’accompagnent, la COMPA a un rôle essentiel non seulement pour consommer l’enveloppe LEADER mais aussi pour démontrer qu’au travers ces projets, l’Europe malgré ses imperfections est au cœur du développement de notre territoire.

Quel est le montant global des projets aujourd’hui financés? Quels sont les moyens de communication et d’information déployés pour faire connaître le dispositif LEADER ?

Rémy ORHON

PV-13-décembre-2018