Avec le retour des beaux jours, l’ouverture de l’office du tourisme et la qualité d’accueil de son personnel, la Ville et le territoire de la COMPA semblent prêts à accueillir les visiteurs, qu’ils soient lointains ou locaux, venus à pied, à vélo, en train ou… en bateau. Le succès de « Quartier des arts » a montré que c’est bien par ce type d’événements que passera le renouveau du centre-ville : des animations pour faire venir les promeneurs, c’est aussi bon pour le commerce !

Hélas, les Halles paraissent encore bien vides, malgré la récente installation d’un salon de thé, après la pharmacie. Avec le déménagement annoncé de la Poste aux Arcades, il paraît plus que jamais nécessaire d’être créatif pour animer le centre-ville. Les Halles ou le Logis Renaissance auraient pu être le point central de cette politique d’animation de la Ville, tout au long de l’année car à l’abri des aléas climatiques : on nous avait annoncé que la Halle des Vinaigriers aurait ce rôle, force est de constater qu’en dehors du marché, elle est surtout pleine de… voitures.

Le vélo-tourisme et ses retombées économiques

La Loire à vélo génère près de 30 millions d’euros de retombées économiques par an sur les territoires traversés.

Pour que les commerçants et opérateurs touristiques du pays d’Ancenis (cafetiers, restaurateurs, hébergeurs..) puissent profiter pleinement de cet essor, la collectivité doit apporter une attention particulière à l’amélioration des conditions d’accueil des touristes à vélo, comme par exemple :

  • la construction de parking fermé pour sécuriser les vélos et les bagages, le temps pour les touristes d’apprécier une terrasse d’un café, d’un restaurant, de flâner dans les rues, de visiter la ville ou d’acheter dans un commerce,

  • l’installation d’abri-cyclos sur les itinéraires et l’implantation de bornes de recharge pour vélo électrique,

  • la réalisation d’itinéraires et boucles cyclables sécurisés pour découvrir les richesses du territoire…

Faire confiance aux associations

Avec leur diversité d’objectifs et de publics, les associations doivent être les partenaires privilégiés de la Ville pour tisser un riche réseau d’événements et d’activités rendant notre ville vivante et attrayante. De septembre à août, tout au long de l’année, elles sont engagées au quotidien pour animer, aider, faire de la prévention, promouvoir la diversité culturelle ou expérimenter de nouvelles idées.

L’été marque un temps de pause pour les bénévoles qui comptent rarement leur temps, mais ne manquez pas de les retrouver à la rentrée au forum des associations, le samedi 8 septembre!

Des vacances pour toutes et tous

Attendues par beaucoup, les vacances sont aussi une période où de fortes inégalités se dessinent : faute de moyens financier ou en raison d’incapacités physiques ; tout le monde n’a pas forcément la capacité de partir, ou tout simplement de prendre du temps pour soi. Nous espérons cependant que chacun et chacune d’entre vous pourra se faire, dans l’été, une petite place au soleil, à l’ombre d’un arbre ou les pieds dans l’eau !

Côté élus, nous restons à votre écoute pendant la pause estivale, avant la reprise à la rentrée, du travail de construction de la commune nouvelle Ancenis-Saint-Géréon. Sur ce sujet, comme sur tous les autres sujets, vous pouvez nous contacter au 06 79 14 60 17 ou par mail ancenis.elus.minorite at gmail.com

Bel été à toutes et tous!

Rémy ORHON, Emmanuelle DE PETIGNY, Florent CAILLET, Myriam RIALET, Laure CADOREL et Mireille LOIRAT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *